Actus

Le kit main-libre désormais interdit au volant

Le kit main-libre désormais interdit au volant
Donnez votre avis !

Depuis le 30 juin dernier, l’utilisation du kit main-libre, ou tout autre système d’écouteurs, est interdit au volant de votre voiture ou de votre deux-roues. Cette mesure a pour but d’enrayer la mortalité routière, qui a augmenté en 2014 pour la première fois depuis 12 ans. Seules les alternatives sans fil sont autorisées.

kit-main-libre

Le ministre de l’intérieur a mis en place ce dispositif pour une raison de sécurité. L’utilisation du téléphone au volant multiplie par 3 le risque d’accident et si jusque-là seul le téléphone portable tenu en mains était sanctionné, désormais les oreillettes, les casques et les écouteurs sont interdits. Le port d’une oreillette isole le conducteur de son environnement et l’empêche de bien percevoir certains signaux, ce qui augmente le risque d’accident. Rassurez-vous, des équipements existent pour rester connecté au monde extérieur !

Des alternatives en veux-tu en voilà

Pour ne pas s’isoler de son environnement, les dispositifs de communication sans fil sont les alternatives toutes trouvées pour remplacer le kit main-libre.

  • Le haut-parleur relié en Bluetooth avec votre téléphone, que vous pouvez fixer sur le pare-soleil ou le tableau de bord.
  • Le kit main-libre à transmetteur FM, qui se branche sur une prise 12 V, permet de relier votre téléphone aux haut-parleurs de la voiture.
  • Le kit main-libre sans fil monté en série, qui est intégré à l’autoradio, avec le micro disposé dans l’habitacle et la conversation retransmise par les haut-parleurs.
  • Le kit main-libre intégré à un GPS nomade.

Bien sûr, la solution la plus sûre, consiste à s’arrêter sur un emplacement adéquat pour téléphoner sans aucun risque d’inattention.

Une sanction identique à celle pour l’utilisation du portable au volant

L’amende en cas de non-respect de cette mesure s’appuie sur la sanction déjà existante pour l’utilisation du téléphone au volant, soit 135€ et 3 points retirés.

Article précédent

Hausse spectaculaire des amendes pour infraction au stationnement

Article suivant

Comprendre l’affaire Volkswagen qui agite la planète auto