ActusConso

Prime à la conversion : ce qui va changer en Août

Prime à la conversion : ce qui va changer en Août
Donnez votre avis !

A partir du 1er Août, la prime à la conversion qui permet d’obtenir une aide au remplacement de son véhicule au profit d’un autre moins polluant sera moins souple. Les montants seront ainsi réduits et les conditions d’attributions plus strictes dans la plupart des cas. La nouvelle est tombée ce 17 juillet et le décret sera appliqué très rapidement donc avec cette date du 1er Août 2019. Découvrez les principaux changements à venir.

prime à la conversion

Les véhicules achetés ayant une valeur supérieur à 60 000€ seront exclus du dispositif, il ne sera donc plus possible d’obtenir la prime à la conversion pour l’achat d’une Tesla ou autre voiture électrique de luxe.

Le décret prévoit que les véhicules acquis devront avoir une émission de CO2 inférieur à 117 grammes par kilomètres contre 122 grammes actuellement.  Les véhicules classés en vignette Crit’air 2 et ayant été immatriculés avant le 1 septembre 2019 ne seront désormais plus éligibles à la prime à la conversion. Les diesels immatriculés avant cette date seront donc exclus du dispositif.

En revanche les véhicules flex-fuel fonctionnant au super-éthanol E85 seront avantagés car ils bénéficieront d’un abattement de 40% sur leurs émissions de CO2.

Le caractère imposable ou non du ménage ne sera désormais plus pris en compte dans le montant de l’aide. En effet c’est le revenu fiscal de référence par part qui déterminera le montant de l’aide à partir du mois d’août prochain. Les différents niveaux de primes étant revus à la baisse selon le décret sauf en ce qui concerne les véhicules les plus propres.

La prime à la conversion pourra cependant atteindre 5000€ pour les ménages acquérant un véhicule électrique ou hybride, neuf ou d’occasion et mettant hors d’usage un ancien véhicule essence ou diesel.

Article précédent

Départ en vacances : Bien préparer son véhicule

Article suivant

La tête dans les étoiles avec Rolls Royce