ActusConso

Le nombre d’automobilistes flashés a doublé !

Le nombre d’automobilistes flashés a doublé !
3.5 (70%) 2 votes

Vous n’avez pas pu passer à côté de l’information, depuis le mois de juillet, une partie de nos routes est limitée à 80 km/h. Une mesure controversée qui devrait pourtant sauver des vies. Après l’été, quel est le bilan ? Deux fois plus d’automobilistes flashés depuis le passage à 80 km/h et de nombreuses dégradations.

Limitation 80 km/h

Deux fois plus de flashs cet été

Il est encore trop tôt pour dire si la limitation à 80 km/h a permis de limiter le nombre de morts sur nos routes. On sait tout de même qu’elle n’a pas été respectée par un certain nombre d’automobilistes. En effet, les flashs ont été multipliés par 2,1 ! Une progression sans précédent communiquée par Europe 1. Le verdict est sans appel : Le nombre d’automobilistes flashés sur les routes secondaires de France a doublé après le passage à 80 km/h. Soit pas moins de 260.000 flashs supplémentaires. En tout le bilan s’élève à un total de 500.000 flashs en juillet 2018, explique une source de la Sécurité routière pour Europe 1.

Le record concernerait certains radars de Haute-Loire qui aurait multiplié leur nombre de flashs jusqu’à 5,7 !

 

Plus de radars dégradés

Vivement critiquée par les associations d’usagers de la route, qui y voyaient un moyen de taxer les automobilistes, la mesure révolte de nombreux usagers. Europe 1 affirme également que le nombre de dégradations de radars a augmenté cet été. Si les chiffres tournaient autour d’une centaine de dégradations en moyenne, en 2018 le chiffre est passé à 400.

80km/h, un changement pour l’environnement ?

Si pour le moment aucun chiffre n’est publié sur le sujet, des études précédentes laissaient entendre que passer de 90 à 80 km/h permettrait de réduire les émissions d’azote de 20 %. Un chiffre dévoilé il y a quelques années par les ministères de la Transition écologique et solidaire et de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Affaire à suivre …

Il faudra attendre encore un peu avant de pouvoir vérifier les effets de cette mesure controversée sur la mortalité liée aux accidents de la route. En juin, la mortalité avait affiché une baisse de 9,3 % par rapport à l’an dernier. Qu’en sera-t-il depuis la mise en place de la mesure ?

> A lire aussi : Radars-privés, comment ça marche ?

Article précédent

Où l'essence est-elle la moins chère en Europe ?

Article suivant

Jaguar C-X75 made in 007