ActusConseils

Tout savoir sur le fameux permis à point

Le permis de conduire français fonctionne sur un principe de point. Il en compte 12, dont 6 pour celui probatoire. Celui-ci concerne toutes les catégories de permis de conduire, dont le permis automobile, et bien évidemment ceux qui ont été émis avant la date de mise en application de ce système. Ce capital de points sera réduit chaque fois que son propriétaire sera mis en cause dans des infractions envers le Code de la route. Cet article vous aidera à connaître les démarches pour connaître votre solde de points, mais aussi pour récupérer ses points ou bien  connaître les infractions les plus courantes.

lepoint

 _______

Comment connaître son solde de points ?

Pour connaître le nombre de points restant sur votre permis de conduire ou encore obtenir un relevé intégral contenant toutes les informations à propos de ce dernier, vous pouvez faire une demande à n’importe quel moment à votre Préfecture. Dans ce cas, selon les départements, les démarches ne sont pas les mêmes d’où la nécessité de vous informer, toujours auprès de la Préfecture. Vous pouvez aussi vous rendre directement sur internet pour consulter votre solde en ligne. Lorsque vous effectuez une infraction, c’est le ministère de l’Intérieur qui vous informera du nombre de points que vous avez perdu et par ailleurs de votre solde de points.

telepoints

Si vous avez l’ancien permis non sécurisé, il vous faudra joindre à votre demande à la Préfecture : une copie de la pièce d’identité, une copie du permis et une enveloppe affranchie au tarif recommandé avec accusé de réception et accompagné de sa liasse de distribution, le tout au nom du propriétaire bien évidemment. Pour la consultation en ligne, vous devez vous munir de votre identifiant, qui correspond au numéro de votre permis, et à votre code confidentiel. Pour les permis de conduire, émis après novembre 2013, ce code de consultation a été envoyé avec le permis.

__________

Quand et comment récupérer ses points ?

Lorsque vous êtes dans la situation où vous avez perdu quelques points de votre permis de conduire voire tous, sachez qu’il est désormais possible de les recapitaliser.

La méthode la plus simple car étant la moins coûteuse, mais la plus longue consiste à adopter un comportement responsable. Il s’agira de ne commettre aucune infraction envers le Code de la route qui permettra la restitution de points de façon progressive. Cette méthode consiste comme son nom l’indique à restituer vos points en fonction de votre situation au fil du temps. Lorsque vous n’avez perdu qu’un seul point sur votre permis, après une durée de 6 mois et si aucune nouvelle infraction n’a été relevée, vous récupérez ce point. Mais si vous avez commis une infraction, il vous faudra attendre deux ans. Au bout de cette dernière période, tous vos points vous seront restitués, si vous ne commettez plus d’infractions. De même, si la dernière infraction est considérée comme une infraction de 4e ou 5e catégorie, vous récupérerez tous vos points au bout de trois ans.

legipermis

L’autre solution consiste à effectuer un stage de récupération de point. Il faut compter environ 190€ pour ce genre de stage qui vous permettra dés le lendemain de récupérer 4 points sur votre permis de conduire. Cette session peut être réalisée une fois par an sous conditions.

__________

Quelles sont les infractions les plus fréquentes et combien coûtent-elles aux usagers ?

Il existe différents types d’infractions, mais les plus fréquentes sont celles liées à un stationnement illicite, un excès de vitesse ou une conduite avec un taux d’alcoolémie supérieur à la limite autorisée . Parmi les infractions pour stationnement illicite, le stationnement interdit est sans doute le plus fréquent. Celui-ci n’est pas sujet à une perte de points, mais sera sanctionné d’une amende forfaitaire de 17 €. Il y a également le stationnement gênant et dangereux, qui lui se verra soumis à une perte de point. De même pour les excès de vitesse, ces derniers sont classés selon le type de contravention. Ils peuvent aller jusqu’à une contravention de 5e type si l’automobiliste dépasse la vitesse autorisé de plus de 50 km/h, qui vaudra au conducteur un retrait de 6 points et jusqu’à 1500 € d’amende. Enfin, il existe 2 types de sanctions pour l’alcoolémie au volant.

 

 

Le conducteur se situe entre 0,5 g/L à 0,8 g/L

  • une amende forfaitaire de 135 €.
  • la perte de 6 points sur le permis de conduire.
  • une éventuelle suspension du permis de conduire pour une période de 3 ans maximum.

Le conducteur se situe au-dessus de 0,8g/L

  • un retrait de 6 points sur le permis de conduire.
  • une amende pouvant atteindre 4 500 €.
  • une suspension ou une annulation du permis de conduire pour 3 ans, sans aménagement permettant au conducteur d’exercer son activité professionnelle.
  • une peine de 2 ans de prison.

Un taux réduit a été créé pour les jeunes conducteurs les obligeant à conduire avec un taux d’alcoolémie inférieur à 0,2g/L. Afin de limiter, les accidents mortels liés à l’alcoolémie, il est question d’imposer ce taux réduit aux 18/25 ans.  

 

L’article vous a plu ? On se retrouve sur Autobonplan.com

 

 

Article précédent

Le top 3 des publicités automobiles

Article suivant

Des nouvelles de notre équipage Raid Trip depuis son départ